Connaître plus sur les prothèses mammaires anatomiques

Généralement, les chirurgiens esthétiques préfèrent recommander aux patientes qui souhaitent avoir des seins plus volumineux, d’opter pour la mise en place d’ implants mammaires anatomiques. En effet, ces implants s’adaptent à toutes les morphologies. On les utilise souvent, dans le cadre d’une reconstruction mammaire (correction de la forme des seins après une mastectomie) ou lors d’une opération réparatrice de l’aplasie mammaire (poitrine est complètement plate).

Contrairement aux implants mammaires ronds, les prothèses anatomiques se dissimulent parfaitement sous une peau mince. Elles offrent une très bonne amélioration esthétique chez les patientes qui désirent une augmentation des seins sans bombé artificiel dans le décolleté. Le sein adapte la forme d’une poire.

Il faut s’assurer que l’augmentation mammaire par implants anatomiques offre une poitrine de forme naturelle. Les prothèses rondes s’adressent aux patientes qui cherchent à avoir une poitrine pigeonnante.

03 emplacements des implants mammaires anatomiques

Les patientes qui se présentent pour une augmentation mammaire par implants posent fréquemment cette question « Dans quelle partie de la poitrine sera placée la prothèse ?». Le chirurgien esthétique répond comme suit :

  • Pour une peau très fine, on place les prothèses en silicone derrière le muscle pectoral et ce, pour les bien dissimuler. Ce choix garantit une palpabilité naturelle. Le cas le plus fréquent : les seins sont de volume insuffisant et ils ne sont pas affaissés (ptôse mammaire).
  • Lorsque les tissus mammaires sont de bonne qualité (peau épaisse, masse glandulaire et graisse mammaire de volume suffisant), on place les implants anatomiques devant le muscle pectoral. Cette solution corrige la forme des seins affaissés. L’implant habite mieux le sein tombant. Il apporte une correction esthétique très satisfaisante.

Il faut signaler, qu’une ptôse mammaire sévère ne peut être corrigée à l’aide d’une augmentation des seins par implants. La chirurgie qui convient le plus au traitement de ce cas, est la mastopexie ou le lifting des seins.

Placer les prothèses mammaires en position Dual plan permet d’obtenir un excellent résultat : de très beaux seins affichant une jolie pente adoucie. La technique consiste à insérer la partie inférieure de l’implant entre le muscle et la glande mammaire. La partie supérieure quant à elle, est placée derrière le muscle pectoral.

Une alternative à l’augmentation mammaire par implants anatomiques ?

Il est possible d’améliorer le tour de la poitrine sans être obligé de porter un corps étranger (implant mammaire). Quelle est l’alternative ?  Une augmentation des seins par injection de graisse autologue. Le chirurgien utilise la propre graisse de la patiente ce qui élimine le risque d’une contamination ou d’une infection. L’implantation de cellules graisseuses à l’intérieur de la poitrine permet de remodeler la poitrine sans nuire à la santé.  Le lipomodelage des seins concerne les patientes ayant moins de 35 ans et qui ne présentent aucun antécédent personnel ou familial de cancer du sein. Une mammographie et une échographie sont souvent demandées.

Se renseigner sur les suites opératoires