Reduction mammaire Tunisie : Intervention et Prix

Reduction mammaire Tunisie :  toutes les informations dont vous avez besoin se trouvent sur ce site. Il est toujours préférable de nous contacter directement.  Cela vous permettra d’avoir des renseignements plus précis et de recevoir une offre personnalisée. Nous vous invitons à remplir la demande d’un devis gratuit. 

L’une des malformations courantes des seins chez la femme, est  l’hypertrophie mammaire. Elle se caractérise par une poitrine volumineuse généralement disproportionnée avec le reste de la silhouette provoquant ainsi, des courbatures, des douleurs au niveau du dos, du cou, des épaules sans omettre les difficultés à faire du sport et / ou à se vêtir à son goût.

La réduction mammaire, se propose de corriger le galbe des seins hypertrophiés. Elle peut avoir une visée réparatrice ou esthétique. Dans un cas, l’objectif de cette chirurgie des seins consiste à réduire le volume de la masse glandulaire afin d’atténuer les douleurs occasionnées. Dans un autre cas, l’intervention sert à réparer l’aspect des seins ptosés ou affaissés suite à une grossesse,  à une perte de poids ou bien à un vieillissement naturel de la peau.
Tarif pas cher reduction mammaire tunisie

Prix d’une réduction mammaire à la clinique Hannibal 

Vous avez choisi de faire une réduction mammaire en Tunisie ?  Rassurez-vous, vous avez fait le bon choix.

Eve Chirurgie seins Tunisie, vous propose d’opter pour la clinique Hannibal où exercent les meilleurs chirurgiens esthétiques tunisiens : Dr Hatem Zili et Dr Sami Mezhoud et où les plasties de réduction mammaires sont proposées pour un prix tout compris très intéressant.

  

Les interventions Tarifs Durée séjour
Réduction mammaire 2000 € 6 nuits

Traitement de l’hypertrophie mammaire : objectif

L’intervention va donc consister à procéder à la résection tissulaire cutanée, graisseuse et glandulaire en excès, l’ascension sans plicature du pédicule. Le but étant de recréer des seins avec moins de volume, un galbe harmonieux et une forme stable.
Pour cela, la résection de la glande peut se faire du pôle supérieur jusque vers celui inférieur. Puis la glande restante est concentrée, remodelée et suturée. Cette technique permet de réduire le risque de nécrose.

Réduction mammaire en Tunisie photos Avant Après
Réduction mammaire : Avant Après

Avant une plastie de réduction des seins

Un bilan pré-opératoire et un examen radiologique (une échographie et une mammographie) sont indispensables.

Le chirurgien esthétique vous conseille d’arrêter la consommation du tabac 30 jours avant et 30 jours après votre réduction mammaire. Les pilules contraceptives sont également proscrites étant donné que sous l’effet des hormones, les vaisseaux mammaires changent de volume. Votre chirurgien esthétique vous fournira les instructions nécessaires pour vous préparer à l’opération. Evitez les médicaments contenant de l’aspirine : ils peuvent être à l’origine d’une hémorragie durant l’intervention.

La consultation avant la chirurgie, présente un rendez-vous décisif. Elle vous permettra d’exprimer vos désirs, de cerner vos attentes et de connaître les possibilités du traitement esthétique, les alternatives, ainsi que les complications liées à l’acte chirurgical. Le plasticien (Dr. Sami Mezhoud ou Dr. Hatem Zili) examine la poitrine pour déterminer le stade de l’hypertrophie mammaire, la qualité de l’enveloppe cutanée, et de la position des auréoles.

Avant l’opération, il vous communique un document qui contient toutes les informations à propos de la chirurgie : modalités, incisons, type d’anesthésie, suites opératoires, risques possibles, coût de l’intervention et les frais de votre hospitalisation à la clinique Hannibal.

Comment se déroule une réduction mammaire ?

Le choix d’une technique particulière dans le cadre d’une plastie mammaire est difficile. Il existe plusieurs techniques et elles-mêmes évoluent avec le temps (technique à pédicule inférieur, technique de Pitanguy, technique de Lassus, technique de la plastie mammaire verticale, technique du round-block, etc.). Le chirurgien ne peut décider d’une technique que face à la patiente : sa morphologie, la forme et le volume de ses seins, leur plasticité, leur élasticité cutanée, et beaucoup d’autres facteurs.

On peut retenir toutefois que, la plastie de réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale. L’intervention dure plus d’1h.

Le chirurgien procède en une ablation des tissus en excès (glande, graisse, peau), puis il remodèle le volume restant des seins. Cette intervention nécessite absolument un lifting des seins pour corriger la ptose.

Pour réaliser une chirurgie de réduction mammaire, 3 cicatrices sont possibles en fonction de la technique employée par le plasticien, mais aussi de l’importance de l’hypertrophie mammaire. Si celle-ci est très importante, une cicatrice en T inversé est la mieux indiquée.
Contrairement aux décennies passées, la qualité de la cicatrice dans la chirurgie mammaire a évolué. Le plasticien des seins à aujourd’hui pour défi de minimiser, de miniaturiser même, la cicatrice qui jadis était longue. Le défi actuel est celui d’une plastie mammaire avec une cicatrice courte. Qu’il s’agisse d’une cicatrice verticale, d’une cicatrice péri-aréolaire ou d’une cicatrice en T inversé à branche courte.

Cicatrice : Réduction mammaire en Tunisie - Incision péri-aréolaire
Incision péri-aréolaire

Réduction mammaire en Tunisie : cicatrices - Incision péri-aréolaire Incision verticale
Incision péri-aréolaire Incision verticale

Réduction mammaire Tunisie : cicatrices - Incision sous forme d'un T inversé
Incision sous forme d’un T inversé

 

 Suites opératoires

La chirurgie de réduction de l’hypertrophie mammaire est marquée par des douleurs modérées. Si des antalgiques peuvent résoudre le problème, l’une des difficultés des patients après cette intervention est de pouvoir mouvoir facilement le bras. On peut constater aussi la survenue des hématomes ou d’œdèmes après cette intervention. Une période de convalescence de 2 semaines peut être envisagée.il est souhaitable de ne reprendre le sport qu’après 5 semaines environ.

S’il n’est pas interdit de tomber enceinte après cette intervention, il faut néanmoins remarquer que l’allaitement n’est pas toujours une garantie après, à cause du sectionnement des canaux galactophores.

Save