Le lifting mammaire, une opération esthétique qui traite les seins tombants

Le lifting des seins est une intervention esthétique qui sert à rajeunir la poitrine. Des seins jolis sont des seins de taille harmonieuse avec la silhouette et aussi des seins bien soulevés. La fermeté et la tonicité des seins compte beaucoup pour les femmes qui aiment porter des robes sexy et qui n’acceptent pas être touchées par l’effet de la vieillesse puisque ce processus naturel et inévitable favorise l’affaissement des seins et leur donne un aspect inesthétique.

Pourquoi la ptôse mammaire ne peut être traitée que par une chirurgie esthétique ?

Pour comprendre pourquoi seule une chirurgie plastique permet de corriger l’affaissement des seins et pour être convaincue par cette solution, il faut mettre le doigt sur les imperfections ou les défauts inesthétiques affichés par une ptôse mammaire. Alors répondons à cette question : comment sont les seins tombants ?

Caractéristiques des seins tombants

  • Le sein est vide au niveau de la partie supérieure alors que le segment inférieur est rempli.
  • L’aréole et le mamelon se trouvent trop en bas
  • Une peau affaissée donnant à la poitrine un aspect vieilli.

Que fait le chirurgien esthétique lors d’un lifting des seins ?

  • Il remonte la glande mammaire
  • Corrige l’emplacement de l’aréole et du mamelon
  • Retire la peau excédentaire pour restaurer des seins harmonieux et parfaitement symétriques.

Combien de cicatrices sont-elles réalisées lors d’un lifting des seins

mastopexie

  • Une cicatrice péri-aréolaire
  • Une cicatrice verticale qui part du pourtour de l’aréole vers le sillon sous-mammaire.
  • Une cicatrice sous-mammaire

Dans l’ensemble, le plasticien réalise une trois incisions lors d’un lifting des seins. Mais, cette technique n’est pas forcément appliquée dans tous les cas. Le traitement d’une ptôse moyenne nécessite la pratique de deux incisions seulement. La troisième cicatrice effectuée au niveau du pli naturel du sein peut être évitée.

Les traces d’un lifting mammaire sont indélébiles. Elles sont rouges les premiers mois puis elles s’atténuent progressivement. Elles arrivent à maturité après un an. L’exposition au soleil et le tabac sont à éviter durant toute la période de la cicatrisation.