chirurgies esthétiques très demandées : chirurgies mammaires et autres

Au fil du temps, tout comme les critères de la beauté féminine, les repères classiques évaluant la beauté masculine ont aussi changé au gré des changements sociaux. La chirurgie esthétique accompagne ce changement en améliorant ses techniques et donc ses résultats. Ce progrès incontestable encourage les deux catégories, féminine et masculine à passer sous le bistouri et à se débarrasser d’une manière radicale, des défauts inesthétiques qui les gênent ou qui développent chez eux des complexes importants. Supprimer définitivement une imperfection physique est le principal avantage offert par la chirurgie plastique.  Car, sans aucun doute, le fait de mettre fin à une gêne fonctionnelle ou à une gêne psychologique lourde, a certainement un impact positif sur le moral du patient et sur sa vie quotidienne.

Traitement de la poitrine, liposuccion et Rhinoplastie

Les défauts physiques les plus inappréciés par les femmes sont bien évidemment l’hypertrophie mammaire et l’accumulation de la graisse rebelle au niveau du ventre, des poignées d’amour et des cuisses. Quant aux hommes, il n’y a pas pire qu’une gynécomastie qui présente une véritable atteinte à la virilité. Un nez disgracieux est aussi une imperfection très contrariante pour les deux catégories. Un nez de forme très inesthétique est le premier élément du visage qu’on perçoit dès le premier regard. Il camoufle les autres traits du visage même s’ils sont parfaits : des très beaux yeux, une peau douce, une bouche bien dessinée…Ce sont donc ces opérations esthétiques qui gagnent du terrain aujourd’hui : l’augmentation mammaire pour un décolleté plus joli, la liposuccion pour une silhouette parfaitement dessinée, le traitement de la gynécomastie pour un torse tonique et la rhinoplastie pour un visage plus affiné.

Voici de brèves présentations des traitements esthétiques cités :

  • Augmentation mammaire par implants: elle consiste à insérer au niveau de la poitrine des prothèses mammaires en silicone. Ces prothèses durent très longtemps et ne présentent aucun risque sur l’organisme. L’insertion de l’implant se fait à travers une incision qui peut être faite autour de l’aréole, sous le bras ou bien au niveau du sillon mammaire. Les cicatrices sont discrètes.  Il existe une autre technique permettant d’améliorer le volume des seins : le lipofilling mammaire. Cette intervention se base sur ce principe : injecter des cellules graisseuses au niveau de la région mammaire afin d’obtenir une augmentation mammaire naturelle. La graisse est retirée à partir du corps de la patiente elle-même. Les risques de contamination et de rejet ne se posent donc pas.
  • Liposuccion : Ce procédé consiste à aspirer la graisse rebelle à l’aide de canules mousses très fines. Les amas graisseux sont liquéfiés d’une manière surprenante et ils perdent leur faculté de se développer de nouveau. Il n’y a pas de récidive de la surpopulation de cellules graisseuses. Une peau de qualité, qui se rétracte facilement permet d’avoir les meilleurs résultats. Une lipoaspiration agit presque sur toutes les parties du corps : le ventre, les cuisses, les genoux, les bras, le visage, les chevilles, le dos…Elle permet de fournir des améliorations très satisfaisantes que même la pratique régulière du sport et le régime ne peuvent procurer.
  • Réduction mammaire chez l’homme : une poitrine masculine peut avoir un volume important à causes de deux facteurs :-
  1. Une malformation mammaire congénitale (gynécomastie), la prise de certains types de médicaments, les troubles hormonaux. Ce défaut se traite à l’aide d’une chirurgie des seins qui consiste à réduire le volume de la glande mammaire.
  2. L’accumulation de la graisse au niveau de la poitrine suite à une prise de poids. Ce cas, se traite par une technique bien plus simple qu’une chirurgie de réduction des seins : l’adipomastie. Le chirurgien esthétique aspire la graisse en excès à l’aide d’une lipoaspiration. Ce procédé ne nécessite pas la pratique d’incisions importantes. Aucune trace de la chirurgie ne sera apparente.
  • Rhinoplastie : la chirurgie du nez se fait de plusieurs manières. La bonne technique est choisie par le plasticien en fonction du défaut inesthétique à traiter. Les gestes les plus courants lors d’une chirurgie du nez sont les suivants : redresser le nez, le diminuer en hauteur ou en largeur, éliminer une bosse, corriger une déviation de la pointe, réaliser une greffe cartilagineuse.  Une rhinoplastie secondaire corrige les défauts induits par une première rhinoplastie ratée.