Mammographie

La mammographie est l’examen radiographique du sein. Elle vise à déceler les éventuelles anomalies touchant les tissus mammaires, notamment localisées au niveau de la glande mammaire. Elle permet de fournir une image de qualité et un bon diagnostic au moyen d’une faible dose d’irradiation.

mammographie après augmentation mammaire Tunisie - chirurgie seins Tunisie

Lors d’une mammographie, on effectue une pression sur les seins. Ce geste permet de disperser les tissus, de réduire le dosage de radiation et d’offrir une image de qualité.

Une mammographie permet de repérer l’anomalie (les kystes et les tumeurs) avant que les symptômes cliniques ne commencent à se manifester. Elle peut informer sur la présence d’un cancer du sein avant même qu’il soit palpable. Voilà pourquoi, il est très important de faire le suivi médical.

Vu qu’un bon matériel garantit des performances optimales, à la clinique Internationale Hannibal, un contrôle de qualité des installations de mammographie, est régulièrement effectué. Ce contrôle se fait à l’aide de plusieurs tests bien précis.

La mammographie permet de détecter le cancer du sein à un stade précoce. Les autres techniques comme l’échographie et la résonance magnétiques sont complémentaires à cet examen et ne peuvent en aucun cas le remplacer complètement.

Examen

Généralement, le sein d’une jeune femme est glandulaire alors que celui d’une patiente plus âgée est en involution adipeuse.

Il convient de noter que la qualité et la quantité des tissus mammaires varient en fonction de l’âge et des modifications physiologiques :  durant la puberté, durant la grossesse, durant la période de l’allaitement, après la ménopause.

Chaque sein présente un cas particulier. Il est donc, primordial d’indiquer une mammographie à chaque cas. L’objectif est d’obtenir un diagnostic très précis.

L’examen se pratique les dix premiers jours du cycle menstruel, une période durant laquelle les seins sont moins congestionnés.

La patiente est en position debout. Le sein est placé entre une porte cassette et un dispositif de compression. La compression du sein est inévitable. Elle entraine une sensation désagréable mais, elle n’est pas douloureuse. Le sein est libéré dès la prise du cliché. D’habitude, on fait trois clichés par côtés.

 La mammographie après une augmentation mammaire

Le port de prothèses mammaires en silicone rend plus compliqué l’examen mammographie. En effet, le silicone contient du silicium qui renferme des atomes capables d’absorber les photons plus efficacement que les tissus du sein.

Avant chaque examen radiologique, la patiente ayant subi une addition mammaire par implants doit impérativement en informer son radiologue. (De même, les patientes qui ont fait un lipofilling des seins par injection de graisse, doivent fournir cette information importante à leurs radiologues).

Il existe de nos jours des techniques spéciales qui permettent de ne pas trop comprimer l’implant et de pouvoir explorer la glande mammaire.

Après une augmentation mammaire, une mammographie doit être réalisée chaque deux ans après l’âge de 35 ans.

Chez les patientes plus jeunes, le contrôle peut être effectué seulement en cas de signe clinique soupçonnant une rupture de la prothèse mammaire.  En cas de rupture de la prothèse, une IRM est recommandée. Cette imagerie médicale, permet de bien observer la membrane de l’implant mammaire et de détecter la fuite de la silicone.  Il s’agit d’un cas rarissime. Ce problème peut se produire suite à un traumatisme grave.

 

Rate this post