Rotation des implants mammaires

Il est important de savoir que, de nos jours, le risque de rotation des implants mammaires anatomiques, est rarissime. Ce risque est estimé à 05%.  Il reste tout de même important d’être bien informé sur cette complication.

Agrandir les seins - Rotation implants mammaires anatomiques

Rotation des implants mammaires anatomiques

 

Il existe deux catégories d’implants mammaires : les implants ronds et les implants anatomiques. Ces derniers sont souvent recommandés car ils permettent d’avoir un résultat naturel. Ils permettent d’atteindre ces deux objectifs : améliorer la taille de la poitrine et reconstruire la forme du sein. Parfois, on les utilise dans le cadre d’une reconstruction mammaire afin de remplir la partie inférieure du sein.

Les implants mammaires anatomiques peuvent induire un inconvénient :  ils peuvent tourner et modifier la forme des seins, ce qui nécessite de réaliser une nouvelle opération pour corriger leurs positions. Cette rotation est également envisageable avec les prothèses rondes. La forme sphérique de ces prothèses offre l’avantage de ne pas modifier la forme des seins même en cas de rotation.

Les causes responsables de la rotation des prothèses anatomiques

 

  • La loge ( En Dual Plan, l’implant mammaire est inséré entre deux loges)  par laquelle est inséré l’implant est trop grande.  Il faut que le geste opératoire soit pratiqué par un chirurgien expérimenté qui peut effectuer une dissection sur mesure.
  • La patiente a fait un effort physique important durant la période post-opératoire.
  • Lors d’un remplacement des prothèses mammaires: la loge de l’ancien implant ne maintient pas bien la nouvelle prothèse.

Comment prévenir le risque de rotation des prothèses anatomiques ?

 

  • Utiliser des prothèses mammaires macro-texturés. Cette propriété offre une meilleure accroche de l’implant aux tissus environnants.
  • Lors de l’intervention, le chirurgien esthétique doit réaliser une loge prothétique sur mesure.
  • La patiente doit porter son soutien- gorge post-opératoire 24h/24 et ce, durant six semaines. En effet, le soutien-gorge médical permet de bien maintenir les seins sans écraser les implants.
  • Durant les deux mois suivant la chirurgie, la patiente ne doit faire aucune activité sportive susceptible de solliciter le haut du corps.
  • Il faut utiliser des implants mammaires de bonne qualité et qui permettent une accroche tissulaire efficace.

Comment est traitée la rotation des prothèses anatomiques ?

 

Il est possible de corriger l’emplacement de la prothèse manuellement.  Mais, il est fort probable qu’une prothèse qui a déjà tourné, fasse de nouveaux mouvements de rotation. Faire une nouvelle intervention chirurgicale pour changer l’implant par un autre rond ou par un autre anatomique présente une meilleure solution.