Reduction mammaire : des seins plus petits et mieux proportionnés.

Les seins de volume important sont jolis mais pas dans tous les cas. Lorsqu’ils sont hypertrophiques cela pose un problème de point de vue esthétique. On observe une asymétrie mammaire, et une poitrine qui n’est pas harmonieuse avec la silhouette. Un autre inconvénient est associé à l’hypertrophie mammaire : la patiente souffre de douleurs au niveau du dos, des épaules et du cou. Une réduction mammaire permet de corriger la forme des seins et de les rendre proportionnels. Le chirurgien esthétique utilise des techniques de réductions de la masse glandulaire adaptées aux besoins uniques de sa patiente.

Reduire taille poitrine lourde

La réduction mammaire est une intervention réparatrice qui sert à réduire la taille et le poids de poitrines lourdes. Le traitement permet d’avoir des seins mieux proportionnés, plus confortables et plus agréables à voir. Le traitement consiste à éliminer l’excès de graisse et de tissu mammaire (une partie de la glande mammaire). La peau est étirée. Un plasticien compétent est capable d’atteindre un résultat impressionnant : des seins plus petits, fermes et plus légers.  Les avantages liés à un traitement de l’hypertrophie mammaire sont multiples.

  • Un sein ferme et bien levé reflète une poitrine attrayante
  • Des seins asymétriques rendent la silhouette plus équilibrée
  • Il devient possible de porter un maillot de bain, un soutien-gorge du sport et des vêtements ajustés.
  • L’amélioration de l’aspect de la poitrine permet de renforcer la confiance en soi.

Quels sont les gestes opératoires adaptés lors d’une réduction mammaire ?

  • La pratique d’une incision sous forme de T. Cette incision se compose de trois cicatrices : une autour de l’aréole, une autre verticale partant du contour de l’aréole jusqu’au pli naturel du sein là où est faite une troisième incision horizontale.
  • Élimination d’une partie de la glande mammaire
  • Changement de la position de l’aréole et du mamelon
  • Ablation de la peau en excès