Pathologies des seins

Les différentes pathologies des seins et les traitements possibles

Le sein est un organe sensible responsable de la lactation, une fonction physiologique vitale. Il est également le symbole de la féminité, de la fertilité et de la volupté. Malheureusement, il peut être susceptible à plusieurs maladies bénignes, malignes et même mortelles.

Quelles sont, donc les pathologies du sein, quels sont les traitements nécessaires ? Et quel est le rôle de la chirurgie réparatrice et plastique en second lieu ?

Quelles sont les principales maladies mammaires ?

On distingue dans ce cas : les maladies bénignes et les maladies malignes.

Les maladies bénignes

Elles sont également appelées mastopathies. Leur traitement est simple par rapport aux pathologies graves ou malignes. Toutefois, il faut noter qu’une forme grave de mastopathie, peut évoluer en un cancer.

Les kystes

Ce sont des membranes remplies d’eau, contenues et se développant dans le sein. La masse formée pourrait être soit molle et mobile à la palpation, soit solide et douloureuse (mais cela ne veut pas dire qu’il s’agit forcément d’une tumeur maligne).

Le fibrome

Ou encore appelé fibroadénome. Il s’agit d’une accumulation du tissu fibreux ou glandulaire au niveau d’un seul sein ou des deux seins (très fréquent chez les jeunes femmes de 25 ans).

La mastite

Infection du tissu mammaire à cause de la présence des fissures au niveau du mamelon, qui facilitent à leur tour, la pénétration des bactéries dans le tissu mammaire. On parle surtout d’une mastite post-partum.

Les maladies malignes

Cancer in situ

C’est-à-dire que les cellules cancéreuses existent seulement dans les canaux galactophores ou dans les lobules. On parle, généralement d’un Carcinome Canalaire In Situ (CCIS)

Cancer invasif ou infiltrant

Ce type de carcinome franchit les canaux et les lobes et peut se propager sur les différents tissus des seins surtout vers les ganglions.

Quels sont les traitements proposés ?

Les maladies bénignes du sein peuvent être soignées à l’aide d’un traitement médical simple, ou d’une intervention chirurgicale sans danger. Quant aux tumeurs malignes, elles sont généralement traitées, par une radiothérapie, une chimiothérapie ou éliminées par une opération (avant le stade métastasique).

Rôle de la chirurgie réparatrice : Reconstruction mammaire après une mastectomie

25% des femmes qui ont eu un cancer du sein subissent une ablation du sein malade. Par conséquent, elles finissent par avoir un seul sein (ou même sans poitrine).

En effet, ceci n’est plus une fatalité grâce à la chirurgie réparatrice et plastique du sein. La reconstruction mammaire, consiste à reformer de nouveaux seins, à l’aide d’un remodelage de la peau et à l’ajout des prothèses pour la patiente subissant une ablation mammaire. Ainsi, elle aura une poitrine avec un aspect normal et l’effet de l’ablation ne serait plus visible.